Couleurs de l’or : une histoire d’alliages

0

Métal précieux par excellence, l’or que l’on connaît surtout pour son jaune soleil peut aussi revêtir d’autres teintes, des plus classiques aux plus étonnantes, selon l’alliage dont il est issu. En effet, l’or pur étant trop malléable pour être travaillé en bijouterie, il doit être complété par d’autres métaux pour obtenir la dureté nécessaire, mais aussi parfois pour obtenir la couleur souhaitée.

Retrouvez vite toute les infos techniques pour devenir incollable sur l’or et toutes ses couleurs.

Alliage et quantité d’or

La valeur d’un bijou en or est déterminée par son poids en carats, à savoir la quantité d’or pur présente dans l’alliage.

  • Or 22 carats : 91,6% d’or pur (916/1000), poinçon tête d’aigle
  • Or 18 carats : 75% d’or pur (750/1000), poinçon tête d’aigle
  • Or 14 carats : 58,5% d’or pur (585/1000), poinçon coquille Saint-Jacques
  • Or 9 carats : 37,5% d’or pur (375/1000), poinçon trèfle

Le terme « or » ne peut être appliqué qu’aux alliages titrant au moins à 750/1000. L’or 18 carats est celui qui est généralement utilisé en bijouterie et joaillerie. En dessous de ce pourcentage, il sera plutôt considéré comme un dérivé car mélangé à d’autres composants.

Selon la couleur et le fabricant, les compositions et pourcentages de chaque or peuvent varier légèrement.

Les alliage d’or les plus courants

Or jaune

Le jaune est la couleur de l’or dans son état naturel. C’est aussi le plus connu, le plus pur des ors, convoité par les hommes depuis la Nuit des temps. Il s’agit de l’or le plus présent en joaillerie traditionnelle.

Il comprend 12,5% d’argent et 12,5% de cuivre.

Or blanc

L’or blanc ressemble fortement à l’or gris. Il est composé de palladium, de zinc  ou de cuivre, auxquels une fine couche d’un métal appelé « rhodium » a été ajoutée. C’est cette dernière qui lui donne cet aspect blanc particulièrement brillant.

Il est très apprécié dans le domaine de la joaillerie en Occident, notamment pour les alliances et bagues de fiançailles.

Or rose

Moins répandu que or jaune ou blanc, l’or rose connaît cependant une hausse de popularité depuis quelques années, due à son teint doux et poétique. Il comprend de l’argent et du cuivre. C’est d’ailleurs ce dernier, selon le pourcentage, qui lui donne une couleur plus ou moins rosée.

Très résistant, il a l’avantage d’afficher une couleur qui ne ternit pas avec le temps.

Les autres tonalités d’or

Or rouge

Proche de l’or rose, il ne contient simplement pas d’argent dans sa composition, mais seulement du cuivre (75% d’or et 25% de cuivre).

Or vert

Très peu utilisé en joaillerie, il peu afficher une couleur claire à plus prononcée. L’or vert comprend un alliage d’argent, ou encore de cuivre, d’argent et de cadmium.

Or bleu

Peu courant également en bijouterie, cet or comprend du fer et une très faible quantité de nickel, ou parfois simplement un métal appelé indium. C’est le processus de chauffage du métal qui va permettre d’obtenir cette teinte bleutée si particulière.

Or violet

Rare également mais apprécié pour son aspect original, l’or violet comprend de l’aluminium dans sa composition. Il est généralement ajouté comme élément décoratif dans un bijou et est particulièrement cassant.

Or noir

Il s’agit en fait d’or gris dont la surface est recouverte d’un placage de rhodium noir ou de ruthénium par un procédé d’électrolyse. C’est un métal résistant, original, qui convient particulièrement aux bijoux pour hommes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire s'il te plait
Veuillez entrer votre nom ici

*

code